Share

Quels sont les symptômes et les causes du pied plat ?

Le pied plat est une malformation plantaire pouvant exister chez l’Homme. Cette malformation empêche l’individu touché par le pied plat de marcher normalement. Mais quels sont les causes et symptômes du pied plat ? Voici quelques pistes.

Les causes du pied plat

Il peut y avoir apparition du pied plat suite à un déficit musculaire ainsi qu’à la présence des ligaments sur le pied. Cette malformation se présente comme une petite courbure, qui cause des douleurs au cours de la marche.

A part le déficit musculaire, l’origine du pied plat peut être l’obésité. Cette surcharge pondérale conduit l’individu à appuyer plus son pied contre le sol. Cette augmentation de la surface d’appui entraîne le pied plat.

Le rachitisme est une autre source du pied plat. Ce dernier peut être aussi causé par l’hypotonie, qui se résume à une absence de tonus musculaire.

Le pied plat peut être aussi acquis par un individu dès la naissance. C’est parfois une malformation héréditaire.

Il est possible également que les chaussures soient la cause d’un pied plat. C’est le cas notamment des modèles ne pouvant supporter convenablement la voûte des pieds, ainsi que des chaussures à hauts talons.

Certaines maladies peuvent aussi engendrer les pieds plats. On citera notamment le diabète, l’arthrite, la paralysie cérébrale ainsi que d’autres maladies musculaires comme la dystrophie.

Les blessures, la rupture du tendon ou encore la grossesse sont aussi des origines possibles du pied plat. Pour les résoudre, il est possible d’aller dans une clinique podiatrique qui offre un éventail de soins des pieds.

Les symptômes du pied plat

Le pied plat entraine un dysfonctionnement au niveau du tendon tibial. Plusieurs maux peuvent apparaître à la suite de cette malformation.

Parmi les symptômes, il y a l’aplatissement de la voûte plantaire. Le talon devient instable et ne s’aligne plus avec le reste de la jambe. Des douleurs apparaissent alors chez l’individu touché par le pied plat.

Lorsque la malformation évolue, on remarque un rétrécissement du tendon d’Achille ainsi qu’une déformation de la cheville. Les douleurs s’intensifient et vont de l’intérieur vers l’extérieur.

La personne touchée par le pied plat a du mal à marcher et à courir. Il n’arrive plus à se tenir debout correctement.

D’autres douleurs peuvent apparaître dans d’autres parties du corps : dans le dos, au niveau des hanches ainsi que sur les genoux.

Notons que les pieds plats conduisent à d’autres types de maladies dont les tendinites achilléennes, les oignons, les arthrites aux pieds, les orteils en marteau ainsi que les périostites tibiales.

Leave a Comment