Share

Comment bien choisir son assurance moto?

Difficile de s’y retrouver avec les nombreuses offres d’assurances moto. Découvrez nos conseils pour bien choisir ce type de couverture utile pour ce véhicule à deux roues.

Ne pas bouder l’assurance

Ne pas souscrire une assurance moto comme d’autres motards illégaux est une erreur. En effet, si jamais, on se fait attraper, on risque de payer une amende s’élevant à plus de 3 500 €. Ce n’est pas tout … Il est possible de perdre son permis de conduire pour une durée allant jusqu’à 5 ans, en plus de voir sa moto confisquée.

Fournir des informations fausses sur la moto

Pour réduire le montant de l’assurance à verser chaque année, certains souscripteurs ont tendance à faire une fausse déclaration. Et pourtant, en donnant de fausses informations sur les caractéristiques d’une moto au moment de la souscription, l’assuré s’expose à divers risques. Ainsi, l’assureur peut par exemple donner son refus en cas de sinistre. L’assuré ayant menti fait face aussi à des risques financiers et pénaux.

Estimer la valeur de l’engin à deux roues

Les indemnités sont calculées en fonction de la valeur de la moto sur le marché. Dans le cas où le véhicule à deux roues est d’occasion, il est plus judicieux d’opter pour une assurance au tiers. Notons qu’une moto peut être volée quel que soit son type. Aussi est-il prudent de souscrire une garantie contre le vol en plus de l’assurance obligatoire. Il est essentiel de
souscrire à une assurance moto adaptée à votre réalité et à votre budget.

Si le véhicule est neuf ou de type « sportive », les besoins en couverture sont plus importants. L’idéal serait de choisir une protection maximale comme l’assurance tous risques par exemple. Ce genre de couverture couvre aussi bien les dommages sur sa personne que sur les autres. Il indemnise les sinistres tels que le vol, l’incendie et les accidents.

Tenir compte de son budget et de sa situation

Il faut savoir que l’on doit payer non seulement les cotisations, mais aussi les franchises, qui sont versées lors de sinistres. D’où l’importance de toujours sélectionner uniquement le contrat le plus avantageux. Pour ce faire, n’hésitez pas à comparer les offres des assureurs. Il faut même penser à négocier le montant des cotisations. Ce dernier doit être le plus bas possible.

Outre son budget, il convient d’adapter les conditions du contrat en fonction de sa situation. Pour un jeune conducteur de moto, le risque d’avoir de surprimes élevées est plus grand.

Leave a Comment