Share

Periscope : jusqu’où peut aller la vidéo en direct ?

Internet est une invention fantastique, mais dont le plus gros inconvénient c’est qu’il est quasiment incontrôlable. Le meilleur peut côtoyer le pire. L’application Periscope ne déroge pas à cette règle. Elle permet de filmer en direct pendant qu’un public d’internaute regarde. Si le concept de base peut paraître étrange, ce sont surtout les débordements qui inquiètent. Plusieurs cas se sont déjà déroulés, et on ne voit pas comment cela ne pourrait pas aller plus loin.

En quête de visibilité

Faut-il appeler ça la peopolisation des particuliers et des anonymes ? Reste que la télévision et ses émissions de téléréalité en deviendraient presque has-been. Désormais, l’avenir semble être plus que jamais tourné vers internet où chacun peut créer sa propre émission.

Nous vivons dans une époque où la célébrité est devenue pour de nombreuses personnes l’ambition première. Les célébrités sont de plus en plus peopolisées et les inconnus sont prêts à tout pour apparaître dans les médias. Si bien que l’on assiste à une chose étrange : la frontière entre sphère privée et publique s’amenuise de façon volontaire. En effet, via les réseaux sociaux, certaines émissions de télévision et quelques autres outils, nombreux sont celles et ceux qui dévoilent toujours un peu plus leur quotidien. On pense naturellement à certaines émissions filmant le quotidien de people, ou d’internautes qui sur les réseaux sociaux vont publier ce qu’ils ont mangé au déjeuner ou la photo de leur bébé.

Finalement, Big Brother n’est plus une crainte, mais un choix volontaire. Les choses devraient s’accentuer alors qu’internet devient toujours plus accessible et rapide.

Internet : un espace de liberté totale ?

Si la télévision est contrôlée que ce soit par le CSA ou par les chaînes qui s’imposent elles-mêmes une certaine éthique, pour internet tout est plus compliqué. Certains voient dans cette liberté d’expression totale une avancée démocratique. Penser ainsi, c’est oublier que la liberté totale, que ce soit d’expression, de mouvement ou autre, n’est pas toujours idéale. La liberté individuelle ne doit pas écraser celles des autres. Certaines règles s’imposent quand on vit en société et elles obligent à restreindre certaines formes de liberté. Sinon, c’est l’égoïsme total qui devient l’unique loi.

L’application Periscope est l’un des exemples les plus récents de cette liberté d’expression totale. Le concept est relativement simple : diffuser une vidéo filmée en direct. De prime abord on pense à Skype, à la différence que dernier se fait dans un cadre très restreint, uniquement auprès de nos contacts. Pour Periscope l’utilisateur qui diffuse sa vidéo peut faire le choix de la rendre publique et donc accessible à n’importe quel autre utilisateur de la plateforme.

Une application sans limites

Il n’a pas fallu attendre Periscope pour que n’importe qui puisse se filmer et diffuser ensuite la vidéo sur internet. Cependant, sur les réseaux sociaux et les principaux sites de publications de vidéos, des filtres sont mis en place afin de bloquer celles jugées non conformes. Parfois, il arrive que certaines arrivent à passer entre les mailles, mais très rapidement elles sont supprimées. De plus, les internautes qui regardent ces vidéos le font en connaissance de cause.

L’application Periscope se distingue par ses vidéos qui ont la particularité d’être en direct. Non seulement il devient plus difficile de contrôler le message et les images divulgués, mais en plus le direct permet de diffuser tout et n’importe quoi sans que les spectateurs ne s’y attendent.

Plusieurs cas peuvent être évoqués. On pense à l’Affaire Aurier, ce joueur du PSG, qui a insulté et critiqué son entraineur et certains de ses coéquipiers. Une autre vidéo a montré deux employés de SFR briser un téléphone d’une cliente. Forcément, des actes plus graves ont déjà eu lieu comme une agression en direct à Bordeaux ou cette jeune femme de 19 ans qui s’est suicidée en direct en se jetant sous un train. Ce ne sont que des exemples français, alors que l’application est présente dans de nombreux pays.

Forcément, on redoute le jour ou un meurtre, un attentat ou un viol sera filmé en direct. Ce voyeurisme exacerbé n’a pour le moment aucune limite.

Periscope_Android

Leave a Comment