Share

Peut-on développer une addiction aux jeux ?

Si au départ le jeu est surtout une distraction, des dérives peuvent apparaître et le joueur se retrouve alors en situation de dépendance. La vie personnelle et l'entourage du joueur sont souvent affectés par son addiction et il faut alors réagir.

En quoi consiste l’addiction au jeu ?

Quel que soit le type du jeu (jeu vidéo, jeu de hasard ou jeu d’argent), sa pratique régulière et incontrôlable peut avoir des conséquences importantes sur différents aspects de votre vie. Votre vie familiale peut être affectée, tout comme votre vie professionnelle. Il en est de même de votre santé mentale et surtout de votre situation financière.

La dépendance s’installe à partir du moment où vous développez un besoin irrépressible de jouer. Il s'ensuivra alors une hausse progressive et continue de la fréquence de l’activité, de sa durée et de son intensité. Arrêter la pratique de l’activité en question induit un état de manque et de malaise chez le dépendant.

Comment se manifeste la dépendance au jeu ?

L'effet pathologique du jeu entraîne une perte du plaisir et de l’aspect ludique de l’activité. Il n’y a plus de contrôle ou de convivialité dans le jeu mais une dépendance, une relation d’esclavage. Toute la vie du sujet est exclusivement centrée autour du jeu. On a alors affaire à une pathologie psychiatrique, similaire à la dépendance aux substances psychotropes.

Le joueur se révèle alors incapable d’arrêter de jouer et augmente son temps de jeu ainsi que les risques pris. En cas d’interruption du jeu, le sujet devient nerveux et imprévisible. Toutes ses autres activités professionnelles ou sociales sont mises en veille au profit de son addiction et il est capable de développer des attitudes de transgression.

Une prise en charge est alors nécessaire pour aider le sujet dépendant à sortir de cette situation. La plupart du temps, une psychothérapie cognitive et comportementale associée à une prise de médicaments est préconisée.